L’île de São Tomé est l’île principale de l’archipel de São Tomé-et-Principe. Les vols pour São Tomé sont faciles depuis l’Europe grâce à l’aéroport international de l’île, moyennant une escale à Lisbonne. Située sur l’Equateur, à moins de 300 kilomètres des côtes gabonaises dans le Golfe de Guinée, c’est la destination idéale pour un voyage au centre du Monde, entouré d’une nature luxuriante à couper le souffle !

Les vols pour aller à São Tomé

Depuis la France, il n’y a pas de vol direct pour São Tomé. Tous les vols pour São Tomé passent par Lisbonne. Alors si vous partez de Paris, de Lyon ou de Marseille, vous serez obligés de faire escale dans la capitale portugaise. La seule compagnie aérienne à effectuer des vols réguliers vers São Tomé depuis la France est TAP Air Portugal.

TAP Air Portugal effectue des départs vers Lisbonne depuis les principales villes françaises : Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris et Toulouse. De fait, la durée de votre vol pour São Tomé dépend d’abord de votre ville de départ et du temps que vous mettrez à rejoindre Lisbonne !

Une fois à Lisbonne, il faut compter environ 8h avec une escale à Accra, au Ghana, pour atterrir à São Tomé.

L’aéroport de São Tomé (TMS) se situe au nord de l’île, à moins de 10 kilomètres de la capitale. Nous vous conseillons vivement de louer une voiture avant votre départ pour vous déplacer facilement sur l’île, comme nous l’avons fait avec la compagnie São Ferias. São Ferias vous permet de récupérer votre voiture directement à l’aéroport.

Avant d’acheter votre billet d’avion, savez-vous quand partir à São Tomé-et-Principe ? Vos dates de départ, en fonction des saisons, peuvent avoir une certaine incidence sur le budget de votre voyage à São Tomé.

Notre vol Paris – São Tomé :

  • Départ de l’aéroport d’Orly : 6h30
  • Arrivée à Lisbonne : 8h
  • Départ de l’aéroport de Lisbonne : 9h45
  • Arrivée à São Tomé après escale à Accra : 17h55

Les démarches administratives pour aller à São Tomé

Séjour de plus de 15 jours : demander un visa

Si vous êtes un ressortissant de l’Union Européenne et que votre voyage n’excède pas 15 jours, bonne nouvelle ! Vous n’avez pas besoin de visa pour visiter São Tomé.

Si vous souhaitez rester plus de 15 jours à São Tomé, une demande de visa est obligatoire.  Le visa vous permet de rester dans le pays pendant 30 jours maximum. Le prix du visa de tourisme est de 20€ par personne. La demande de visa est traitée en 4 jours ouvrés. Un visa en urgence est disponible sous 48h mais son prix est alors de 40€.

Vous trouverez toutes les informations pour votre demande de visa sur le site officiel de São Tomé-et-Principe. En France, il faut contacter le Consulat de São Tomé à Paris ou à Marseille pour obtenir un visa.

Les vaccins sont-ils nécessaires ?

Pour entrer à São Tomé, aucun vaccin n’est obligatoire. Autrefois, se faire vacciner contre le paludisme était une obligation mais ce n’est plus le cas. Cependant, gardez en tête que la maladie est toujours présente sur l’île, malgré les nombreuses campagnes de démoustication effectuées par le gouvernement. Alors pour être sûr de rentrer en bonne santé, demandez un traitement anti-paludéen à votre médecin.

Pour vous protéger des moustiques une fois arrivé à São Tomé : dormez sous une moustiquaire et imprégnez-vous de répulsif la journée, surtout lors de vos excursions en pleine nature. Les risques d’attraper le paludisme sont maintenant faibles, mais les moustiques de São Tomé restent coriaces !

En savoir plus sur São Tomé

São Tomé-et-Principe est l’un des plus petits pays d’Afrique, avec les Seychelles. Les îles de cet archipel situé dans le Golfe Guinée ont été découvertes par les portugais au 15ème siècle, le jour de la Saint Thomas. C’est de là que vient  le nom du pays, que l’on appelle aussi en français Saint Thomas et l’île du Prince.

La première richesse du pays a avoir été exploitée est la production de la canne à sucre, avant le chocolat qui fait aujourd’hui encore toute la réputation de ces îles surnommées les îles « chocolat ». Depuis l’indépendance du pays en 1975, les roças comme l’on appelle les plantations de cacao tournent au ralenti mais sont un passage obligé pour découvrir l’histoire du pays.

Le tourisme, et même l’éco-tourisme, y est d’ailleurs en pleine expansion. On vient à São Tomé-et-Principe pour admirer une faune et une flore incroyable, avec plus de 700 variétés de fleurs et 180 espèces d’oiseaux dont des dizaines d’espèces endémiques. São Tomé-et-Principe est aussi le lieu privilégié pour la ponte des tortues mais vous pouvez également venir à São Tomé pour profiter de ses magnifiques plages et vous reposer.

Vous souhaitez en savoir plus avant d’aller à São Tomé ? Consultez notre guide pour visiter l’île de São Tomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *