Vous voulez réserver un vol pour São Tomé ? L’aéroport international de São Tomé est desservi depuis toute l’Europe par la compagnie aérienne TAP Portugal, ainsi que par la compagnie nationale STP Airways au départ de Lisbonne. Au nord de l’île et à moins de 10 kilomètres de la capitale, l’aéroport de São Tomé-et-Principe est très bien situé pour démarrer votre voyage.

Comment aller à São Tomé ?

Partir à São Tomé avec TAP Air Portugal

Le plus simple pour rejoindre São Tomé est de réserver vos billets avec la compagnie aérienne TAP Air Portugal, qui effectue régulièrement des vols à petits prix vers São Tomé en passant par Lisbonne. Que vous partiez de Paris, Lyon, Marseille ou encore Toulouse, l’escale à Lisbonne est obligatoire. En effet, il n’existe pas encore de vol direct vers São Tomé depuis la France.

Le vol avec TAP peut comporter une escale à Accra, au Ghana, pendant laquelle vous ne pourrez pas sortir de l’avion. Pour vous rendre compte de la durée du vol vers São Tomé, voici par exemple le détail de notre vol Paris – São Tomé :

  • Départ de l’aéroport Paris Orly : 6h30
  • Arrivée à Lisbonne : 8h
  • Départ de l’aéroport de Lisbonne : 9h45
  • Arrivée à São Tomé après escale à Accra : 17h55

Aller à São Tomé avec STP Airways

Il est aussi possible de rejoindre São Tomé avec la compagnie aérienne nationale STP Airways. STP Airways effectue des allers et retours vers l’aéroport de São Tomé depuis Lisbonne. L’avantage est qu’avec STP Airways, le vol vers São Tomé est sans escale et donc plus rapide. Mais quelle que soit l’option choisie, vous devrez forcément faire un arrêt à Lisbonne. L’option STP Airways peut être intéressante financièrement, combinée avec un vol low-cost depuis la France vers Lisbonne. Mais le plus simple reste de tout préparer avec TAP Air Portugal, pour mieux  gérer votre escale.

Avant d’acheter vos billets d’avion, vous êtes peut-être intéressé par ces articles :

Préparer votre arrivée à São Tomé

Pour être totalement libre de vos mouvements une fois que vous avez atterris à São Tomé, pensez à louer une voiture. C’est l’idéal pour se déplacer facilement sur l’île, à moins d’organiser votre séjour avec un guide si votre budget vous le permet.



Booking.com

Les vaccins sont-ils nécessaires ?

Pour entrer à São Tomé, aucun vaccin n’est obligatoire. Autrefois, se faire vacciner contre le paludisme était une obligation mais ce n’est plus le cas. Cependant, sachez que la maladie est toujours présente sur l’île, malgré les campagnes de démoustication du gouvernement. Alors pour être sûr de rentrer en bonne santé, demandez tout de même un traitement anti-paludéen à votre médecin.

Pour vous protéger des moustiques : dormez sous une moustiquaire et imprégnez-vous de répulsif. Cela est très important surtout lors de vos excursions en pleine nature. Les risques d’attraper le paludisme sont maintenant faibles, mais les moustiques de São Tomé restent coriaces.

Séjour de plus de 15 jours : demander un visa

Si vous êtes un ressortissant de l’Union Européenne et que votre voyage n’excède pas 15 jours, bonne nouvelle ! Vous n’avez pas besoin de visa pour visiter São Tomé.

Si vous souhaitez rester plus de 15 jours à São Tomé, une demande de visa est obligatoire.  Le visa vous permet de rester dans le pays pendant 30 jours maximum. Le prix du visa de tourisme est de 20€ par personne. La demande de visa est traitée en 4 jours. Un visa en urgence est disponible sous 48h mais son prix est alors de 40€.

Vous trouverez toutes les informations sur le site official de São Tomé-et-Principe pour effectuer votre demande de visa pour São Tomé. En France, il faut contacter le Consulat de São Tomé à Paris ou à Marseille pour obtenir un visa.

Faut-il prendre un guide ?

Prendre un guide pour tout votre voyage à São Tomé n’est absolument pas nécessaire. Bien sûr, votre voyage sera plus facile avec un guide qui s’occupera de toute la logistique, du transport et de la restauration pendant vos excursions. Surtout s’il s’agit d’un guide local, c’est l’idéal pour découvrir tous les secrets de São Tomé. Les hôtels peuvent vous proposer les services d’un guide et des guides indépendants existent aussi sur l’île. Mais l’île se découvre aussi seul sans aucun problème (c’est ce que nous avons fait).

Les guides à São Tomé ne sont obligatoires que pour la visite du parc naturel Ôbo. Pour le visiter, il faut être accompagné d’un guide formé par le gouvernement et habilité à pénétrer dans la forêt primaire.

En savoir plus sur São Tomé

Un peu d’histoire

São Tomé-et-Principe est l’un des plus petits pays d’Afrique. Ancienne colonie portugaise, São Tomé est découvert au 15ème siècle le jour de la Saint-Thomas (d’où son nom!). Le pays est indépendant depuis 1975.

La langue officielle est le portugais, mais certains santoméens parlent aussi le français. Du fait de la proximité de l’île avec des pays francophones comme le Gabon, le français est la deuxième langue apprise à l’école. Dans les hôtels, les restaurants ou avec un guide, vous pourrez vous exprimer facilement en français comme en anglais. Les santoméens parlent également le forro ou sãotomense, un créole issu du portugais.

Les îles chocolat

Avant le tourisme, la première richesse du pays était le chocolat. São Tomé a été le premier pays producteur de cacao au monde, au début du 20ème siècle, d’où le surnom des îles « chocolat ». La production de chocolat est maintenant plus confidentielle, mais le chocolat de São Tomé a gardé toutes ses saveurs ! Visiter les îles « chocolat », c’est goûter à un cacao merveilleux et plonger dans l’histoire du pays en visitant les roças, comme on appelle les anciennes plantations de cacao.

Le tourisme est aujourd’hui en pleine expansion à São Tomé. On vient pour admirer une faune et une flore incroyable, avec plus de 700 variétés de fleurs et 180 espèces d’oiseaux dont des dizaines d’espèces endémiques. Les amateurs d’eau ne sont pas non plus en reste, avec de nombreuses plages aux eaux chaudes et limpides.

Cela vous donne envie ? Découvrez dès maintenant notre article sur ce qu’il faut voir et faire à São Tomé.



Rédaction : Stéphane